Encyclopédie de l'Ordre Nouveau
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.
-30%
Le deal à ne pas rater :
Baskets Nike Air Max Genome
119 € 170 €
Voir le deal

Guy ANCELIN (Membre du PPF & Franc-Garde bénévole - Gironde)

Aller en bas

Guy ANCELIN (Membre du PPF & Franc-Garde bénévole - Gironde) Empty Guy ANCELIN (Membre du PPF & Franc-Garde bénévole - Gironde)

Message par Admin Lun 18 Mai - 13:54

Guy ANCELIN

Membre du PPF, Franc-Garde bénévole (Gironde)

Guy François Ancelin est né le 25 septembre 1924 à Bordeaux (département de la Gironde). Obtient le CEP en 1940, et entre en novembre de la même année à la mairie de Bordeaux, service ravitaillement, puis en février 1943 au 6ème arrondissement de police, comme agent spécial de la police régionale. Membre des équipes municipales de la Défense passive depuis 1941, il y rencontre Hoareau (futur chef milicien), qui le fait adhérer au Comité d'Action Anti-bolchevique. Il fut aussi sans doute membre du PPF.
Adhère à la Milice vers en mai 1944, sur conseil d'Hoareau. Il montait parfois la garde de nuit au siège de la Milice, et arrivaint souvent en retard le matin à son poste au commissariat. Collaborationniste (il avait des liens avec la SAP et le 2ème Service, et recevait même des collaborateurs -tel le Waffen-SS Artiguenave1- à son bureau), ses collègues se méfiaient de lui2. Il n'avait en théorie pas droit au port d'arme en tant que policier, mais en détenait une comme milicien.
Le 5 août 1944 il est nommé inspecteur auxiliaire de sûreté à Limoges. Quitte Bordeaux pour Vichy. Ne pouvant rejoindre Limoges, il est affecté temporairement à la troisième sous-direction des R.G (sous les ordres de Degans), à l'hôtel Lardy. Refuse de suivre Poinsot lors de la fuite en Allemagne, il sollicite une mutation à Clermont-Ferrand. Tente de rejoindre cette ville par train, mais se retrouve bloqué, et regagne Vichy, où il est arrêté le 26 août. Interné jusqu'en mars 1945. Libéré, il s'engage au C.I.A.M, à Buhl, où il est arrêté en juin 1945.
Jugé le 15 octobre 1945 par la Cour de justice de Gironde, condamné à cinq ans de travaux forcés et la dégradation nationale à vie. Interné au Struthof, il sort de prison le 21 juillet 1948, et part habiter Bordeaux.

1 Ami d'école et comme Ancelin membre de la Défense passive. Ancelin expliquera qu'il n'était alors pas Waffen-SS, et qu'il travaillait comme boulanger de nuit à proximité. Ce qui est plausible.
2 Même si il ne leur porta jamais tort, malgré que plusieurs de ses collègues faisaient des fausses cartes d'identité pour des résistants. Néanmoins il ne perdait jamais une occasion pour vanter les principes autoritaires ou la victoire allemande.
[/justify]

Admin
Admin

Messages : 153
Date d'inscription : 16/05/2020
Localisation : Europe

Voir le profil de l'utilisateur https://encyclo-ordrenouveau.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum