Encyclopédie de l'Ordre Nouveau
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.
-44%
Le deal à ne pas rater :
REALME C21 64 Go Cross Black
109.91 € 196.57 €
Voir le deal

Robert AMBROES (Lieutenant / Oberleutnant (G.W) ; SS-Frw. Obersturmführer)

Aller en bas

Robert AMBROES (Lieutenant / Oberleutnant (G.W) ; SS-Frw. Obersturmführer) Empty Robert AMBROES (Lieutenant / Oberleutnant (G.W) ; SS-Frw. Obersturmführer)

Message par Admin Lun 18 Mai - 14:58

Robert AMBROES

SS-Frw. Untersturmführer
Lieutenant / Oberleutnant (G.W.)
Robert AMBROES (Lieutenant / Oberleutnant (G.W) ; SS-Frw. Obersturmführer) Robert11
Robert AMBROES (Lieutenant / Oberleutnant (G.W) ; SS-Frw. Obersturmführer) Robert10

Promotions :
Caporal / Gefreiter (Garde Wallonne)
Sergent / Unteroffizier (G.W) : décembre 1942
Sous-lieutenant / Leutnant (G.W) : 1943
Lieutenant / Oberleutnant (G.W) : 01.04.1944
SS-Frw. Oberscharführer : octobre 1944
SS-Frw. Untersturmführer : 20.02.1945


Robert Ambroes est né le 27 août 19201 à Arlon (province du Luxembourg). Il suit une éducation dans des établissements religieux. Membre de Rex depuis 1936, il entre à l'école royale militaire en 1939. Nommé caporal aux Chasseurs ardennais. Son bataillon est évacué à Béziers après la défaite. Il est démobilisé en octobre 1940, et regagne Arlon. Devient en novembre 1940 adjoint d’Égide Müller au cercle Rexiste d'Arlon. En avril 1941 il en devient le secrétaire. Il travaille à cette époque comme contrôleur au commissariat des prix et salaires du district de Neufchâteau.
Il désire s'engager dans la Légion Wallonie dès l'été 1941, mais l'état de santé de sa mère l'en dissuade. Le 3 novembre 1941 il rejoint alors la Garde Wallonne. Le 24 mars 1942, après trois mois de classes, il est nommé chef de peloton à la 4ème compagnie du centre d'instruction de Brasschaat, chargé de surveiller divers dépôts et écluses. En juin 1942, la compagnie est envoyée à Douai, puis à Béthune, pour surveiller des prisonniers ukrainiens affectés aux mines du nord de la France. Après un stage de sous-officier de six semaines, il est nommé sergent en décembre 1942.
Chef de la 2ème compagnie du Ier Bataillon (basée à Béthune) jusqu'en mai 1943. Il avait auparavant tenter de s'engager à la Légion Wallonie, en avril 1943, mais ses supérieurs, désirant garder ce bon élément, l'en ont empêcher2. Il devient adjudant-major du IIème Bataillon de la Garde Wallonne en novembre 1943. Fin août 1944, il est évacué à Aix-la-Chapelle, chargé de construire des fortifications et des fossés anti-chars.
Il est versé dans la Waffen-SS le 4 octobre 1944, comme l'ensemble de la Garde Wallonne. Passe par l'académie militaire de Sophienwalde du 29 octobre 1944 au 20 décembre 1944. Naturalisé allemand en novembre 19443. Nommé officier d'ordonnance du Ier Bataillon du SS-Freiwilligen-Grenadier Regiment 69 « 't Serclaes de Tilly »4, il combat en première ligne jusqu'au 3 mars 1945 à Schwerin5. Il fut semble t-il adjudant-major par intérim du Régiment SS 696. Condamné à mort le 21 octobre 1947, ne reniant rien de ses choix politiques devant la Cour. Il sera gracié.

1 Source : le « Dernier Carré » (article J-P Pirard), bulletin 77. Eddy De Bruyne donne le 24 août.
2 De plus, Ambroes désirait que son grade de lieutenant soit reconnu en passant à la Légion.
3 Il s'était marié à une allemande, auxiliaire dans la Wehrmacht.
4 Fut peut-être également Spiess à la 1ère compagnie du SS-Freiwilligen-Grenadier Regiment 69.
5 Décoré de la Croix de fer IIème classe et de l'Insigne d'assaut de l'infanterie en bronze.
6 Remplaçant Georges De Bongnie en son absence ?


Robert AMBROES (Lieutenant / Oberleutnant (G.W) ; SS-Frw. Obersturmführer) Robert12

Admin
Admin

Messages : 153
Date d'inscription : 16/05/2020
Localisation : Europe

Voir le profil de l'utilisateur https://encyclo-ordrenouveau.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum