Encyclopédie de l'Ordre Nouveau
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.
-25%
Le deal à ne pas rater :
Nike Waffle Trainer 2
74.97 € 99.99 €
Voir le deal

Roger BESSON (Secrétaire régional de la LVF puis Inspecteur régional de la LVF de Bordeaux)

Aller en bas

Roger BESSON (Secrétaire régional de la LVF puis Inspecteur régional de la LVF de Bordeaux) Empty Roger BESSON (Secrétaire régional de la LVF puis Inspecteur régional de la LVF de Bordeaux)

Message par Admin Ven 29 Mai - 11:19

Roger BESSON

Inspecteur régional de la LVF (Bordeaux)
Secrétaire départemental de la LVF (Gironde)
Secrétaire régional de la Légion Tricolore / LVF (Bordeaux)
Délégué régional / Délégué régional-adjoint de la LVF (Bordeaux)

Roger BESSON (Secrétaire régional de la LVF puis Inspecteur régional de la LVF de Bordeaux) Besson10


Roger Besson est né le 9 février 1892 à Bordeaux (département de la Gironde). A sa sortie de l'école (il obtint son CEP), il travaille dans la boucherie de ses parents jusqu'en 19121, date où il part chez Blériot comme pilote d'aviation. Engagé volontaire le 1er octobre 1913, dans l'aviation. Il fait toute la guerre, finit adjudant. Décoré de la Croix de guerre avec deux citations2 et de la Médaille militaire. Pensionné définitif à 20%.
Démobilisé en 1919, il travaille comme associé dans la Maison Honoré Picon jusqu'en 1927. Il est ensuite représentant de la Caisse nationale enregistreuse jusqu'en 1930, puis représentant régional des pieux Franki jusqu'en 1932. Jusqu'en 1935 il travaille pour diverses maisons, puis devient secrétaire du professeur Bonnecaze jusqu'en 1941. Il était membre de l'Alliance radicale et démocratique de 1914 à 1930. En 1930 il adhère aux Croix de feu (il fut vice-président), et en démissionne en janvier ou février 1934. Il était aussi membre de la Franc-Maçonnerie.
Adhère à la Ligue Française fin 1941, comme délégué à la propagande (il organisa une réunion sur la Franc-maçonnerie, à Rochefort-sur-mer, et des permanences locales dans la région, qui ne seront finalement pas installées, faute d'adhérents). Il touchait 1500 francs par mois. Au mois de décembre 1941, à la suite d'une demande auprès du commandant Costantini3 en vue d'avoir une situation dans les cadres de la LVF, il est convoqué au siège de la Ligue Française. Reçu par le capitaine Casabianca, secrétaire général de la LVF, il est nommé délégué régional de la LVF pour Bordeaux, ayant trois départements sous sa direction. Il entre en fonction le 1er janvier 1942, et installe la permanence au 21 rue Vital Carles. Le commandant Hugla étant nommé délégué régional à la mi-février 1942, Besson passe délégué régional-adjoint. Sa fonction consiste à gérer la partie administrative de la délégation régionale. Prend le titre de secrétaire régional lors de la création de la Légion Tricolore, en juillet 1942.
Il est nommé secrétaire départemental de la LVF de Gironde à compter du 8 août 1943. En octobre 1943 (avec effet rétroactif au 15 septembre 1943) il passe inspecteur régional de la LVF de Bordeaux, sur décision du colonel Valentin (inspecteur national de la LVF). Il sera pressenti (par Jean-Marie Balestre) pour devenir recruteur pour la Waffen-SS (au sud de la Loire), il refusa, malgré un pont d'or. Il était également membre du S.R italien, pour qui il fournit divers rapports. Quitte Bordeaux avec sa compagne, les cadres civils de la LVF et leurs familles le 22 août 1944.
Désigné pour aller travailler dans une usine métallurgique de Hanovre, le 15 septembre 1944, il quitte le convoi durant le trajet avec six autres français, et se rend à Berlin. Interpellé par la police allemande, il sera remis en liberté surveillée, et reste à Berlin jusqu'au 10 février 19454. Part pour Constance, où il est formé à une mission d'espionnage5, puis Rottweil, où il reste jusqu'au 6 avril 1945, date où ils partent pour Bolzano. Arrêtés par les américains le 28 mai 1945, et remis aux français.
Internés au camp de Modena, puis à Milan, et enfin à la prison Saint-Victor. Jugé le 3 décembre 1945 par la Cour de justice de Gironde, condamné aux travaux forcés à perpétuité et la dégradation nationale à vie6.

1 A noter qu'il obtient la Médaille du sauvetage (après un sauvetage en mer) à treize ans.
2 Une citation à l'ordre de l'armée, une autre à l'ordre de la division.
3 Besson fit la connaissance de Costantini en 1916 au camp d'aviation d'Avord, alors qu'il était sous-lieutenant pilote d'aviation. Besson était lui adjudant d'aviation.
Il ne reprit contact avec Costantini qu'en 1941, au moment de la création de la Ligue Française.
4 Il reste fort évasif sur ce à quoi il a pu occuper son temps en Allemagne...
5 Sur l'instigation du capitaine Casabianca du PPF, il y créa un groupe de huit personnes (dont sa femme) devant être parachutés en France pour des missions d'espionnage.
Il adhère donc au PPF à ce moment là.
6 Sa femme, Andrée Boucassert (née le 18 février 1922 à Bordeaux), fut acquittée mais subit la dégradation nationale à vie.
Elle connait Besson depuis son enfance, celui-ci étant l'ami de la famille. Elle devint sa maitresse à l'âge de dix-huit ans, à sa sortie du pensionnat. Elle fut assistante sociale de la LVF à Bordeaux à partir de février 1943 (d'abord rémunérée 1200 francs par mois, puis progressivement à 3000 francs par mois), chargée de porter secours et assister les familles de légionnaires. Ils se marient le 30 septembre 1944 à l'ambassade de France à Berlin. Elle suit ensuite le même parcours que son mari. Jugée la même audience que lui, elle est acquittée mais subit la dégradation nationale à vie.


Roger BESSON (Secrétaire régional de la LVF puis Inspecteur régional de la LVF de Bordeaux) Boucas10
Andrée Boucassert, maitresse (puis femme) de Besson. Assistante sociale de la LVF à Bordeaux.

Admin
Admin

Messages : 153
Date d'inscription : 16/05/2020
Localisation : Europe

Voir le profil de l'utilisateur https://encyclo-ordrenouveau.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum